Rexistance, résister pour exister...


©Collectif Item

« Résister pour exister » est à l’origine de ce néologisme "Réxistence" choisi comme titre de l’exposition des 15 ans d’anniversaire du collectif Item, qui réunit des photographes/ journalistes indépendants.


Les pARTageuses ont interviewé Mika Sato, chargée de projet et Bertrand Gaudillère, photographe et cofondateur du collectif Item.


Le collectif est né en 2001, à partir d’un constat simple que nous confie Bertrand Gaudillère : « A plusieurs on est plus fort ». Il s’agissait de mutualiser les moyens de chacun mais également d’être en adéquation avec leurs visions politiques, au sens citoyen, de la société. Réussir à créer un collectif totalement indépendant basé sur la solidarité.

« On ne peut pas porter un regard critique sur le fonctionnement de notre système et continuer à fonctionner de la même manière », nous dit B. Gaudillère.


Aujourd’ hui le collectif s’est considérablement élargi passant de trois photographes fondateurs à dix photographes, un graphiste, une chargée de projet ainsi qu’un anthropologue avec lequel ils sont en partenariat régulier. Cependant le collectif a su garder son esprit et son fonctionnement originel, ce qui semble essentiel.


Depuis 2010, le cœur du collectif s’est installé 3 impasse Fernand Rey à Lyon. Ils organisent et accueillent régulièrement des expositions et des conférences.

N’hésitez pas à aller voir l’exposition S.O.S Aquarius, par le photographe Edouard Elias qui s’y tient jusqu’ au 30 juin. L’Aquarius est un bateau de sauvetage en mer, nous nous doutons qu’en ces temps troublés, celui-ci est malheureusement indispensable. Edouard Elias a su capter toute la violence des conditions de ces exilés repêchés au creux des vagues déchaînées.


©Bertrand Gaudillère


Le collectif est également actif d’un point de vue international et national avec la plupart des photographes qui sont basés aux quatre coins de la France et qui entretiennent des liens étroits avec d’autres continents comme l’Afrique.


Ces derniers temps le collectif s’est recentré sur l’exposition Réxistance, projet qui semble s’être imposé de lui-même. Mika Sato, nous explique que personne au sein du collectif n’avait envie de réaliser une rétrospective pour les 15 ans. Un projet collectif de plus grande envergure leurs semblait plus approprié. Ainsi, balayant les sujets de prédilection de chacun, les envies communes et le contexte sociétal actuel, le thème de la Résistance est apparu comme une évidence.


Dans le cadre de Réxistance, les photographes du collectif Item se sont associés aux journalistes de We report, un collectif de journalistes indépendants. La collaboration entre les deux collectifs est régulière et dans le cadre de cette exposition, elle semble particulièrement appropriée. Ces deux collectifs sont dans la construction de reportages poussés, qui nécessitent des compétences photographiques et journalistiques.


© Hugo Ribes

Réxistance réuni neuf documentaires sur les résistances citoyennes en France. Chaque reportage porte sur un sujet différent et s’exprime dans des styles très variés.

Hugo Ribes et Mathieu Martinière, dans leur projet Vaulx en Velin, cité de la débrouille, se sont intéressés aux initiatives qui émergent entre les habitants de cette ville reconnue comme la 3ème ville la plus pauvre de France.

Bertrand Gaudillère, Maïté Darnault, Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere, ont porté leurs regards sur les lanceurs d’alertes dans le documentaire Ombres en résistance. Les lanceurs d’alertes sont ces citoyens qui ont décidé de dénoncer des scandales sanitaires, environnementaux, politiques bien souvent sacrifiant leur vie professionnelle, sociale et familiale.

Sept autres documentaires : Front du nord, Les profiteurs, Génération zadiste, Un air de justice, Justes solidaires, Un salarié, une voix et The newfrench man sont également présentés.


© Nicolas Leblanc


Quand nous avons demandé à B. Gaudillère de nous expliquer les sources de ce sujet, Réxistance, il nous répond : « Le constat est que dans la société d’ aujourd’hui des gens sont obligés de résister pour exister. » Mais il nous précise que « Résister n’est pas uniquement contester…les gens ne sont pas contre mais ils sont pour autre chose ».


L’objectif du collectif Item est simplement que leur propos soit entendu. Il s’agit de proposer un regard différent des médias sur l’actualité. Montrer qu’il y a des solutions humaines, que des citoyens font passer l’intérêt collectif avant l’intérêt particulier.


Le vernissage de l’exposition Rexistance a lieu le 22 juin à la Galerie Bleu du ciel (12 rue des Fantasques, 69001 Lyon) à partir de 18h30, en présence de l’équipe de création. Nous vous invitons à y aller ne serait-ce que pour découvrir d’autres points de vue, de voir l’étendu de belles actions citoyennes menées par des gens solidaires. Et si vous n’êtes pas disponibles le 22 juin, pas de panique l’exposition se poursuit jusqu’ au 23 septembre 2017.

Si vous souhaitez attiser un peu plus votre curiosité, cliquez ici. Vous trouverez de multiples informations sur le site du collectif.

Posts récents
  • Google+ Black Round
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round

© 2016 par Les partageuses.

Créé avec Wix.com

Tél : 

Fax :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now