Métro, Boulot, Dodo





Lieu de passage où chacun se croise la plupart du temps sans trop se regarder, le métro est un lieu à part où personne ne reste mais où tout le monde passe.

C’est un endroit bien souvent jugé stressant, où les rencontres insolites ne font pas défaut. Néanmoins tout le monde s’accorde à dire que le réseau de métro lyonnais est rudement pratique, certains y sont attachés et le considère comme un des symboles de Lyon. C’est pour cette raison, qu’aujourd’hui les pARTageuses vont vous parler du METRO de Lyon. Alors si vous le prenez tous les jours ou de temps en temps, ouvrez l’œil.

Depuis 1978, la ville de Lyon a mis en place le projet « Art Métro », il s’agit d’œuvres d’art exposées dans les stations de métro. Rien de plus simple mais il fallait y penser. Cette initiative remplit de nombreuses fonctions. Tout d’abord, égayer ces lieux où l’on passe beaucoup de temps, souvent malgré soi, complètement coupé du jour et de notre douce brise de printemps. Ensuite c’est un moyen de faire découvrir l’art contemporain par un biais beaucoup plus direct que les musées ou les galeries. Et enfin, pour ma part je trouve que c’est une petite touche d’onirisme dans le quotidien, apporter un peu de douceur et d’esthétisme dans ce monde de brutes, ça permet de divaguer au rythme des rails et des stations qui défilent.

Ma petite favorite c’est la station Debourg, sur la ligne du métro B. Il s’agit d’une œuvre nommée la Forêt souterraine, conçue en 2000 par l’artiste Bruno Yvonnet et l’architecte Christian Drevet. Ceux-ci ont souhaité faire « naître une nature rêvée, presque utopique dans un univers souterrain, minéral ». (Citation issu du catalogue art métro)

Bruno Yvonnet travaille essentiellement sur la mémoire et la place de l’image dans l’histoire de l’art. Lorsque l’on arrive sur la station, l’œil est d’abord attiré par ces encarts qui accueillent des images. Nous pensons au premier abord qu’il s’agit d’une publicité comme on en voit partout et bien souvent dans les stations de métro justement. Lorsque nous réalisons qu’il s’agit en réalité d’une photo de nature dans une plénitude et une sérénité infinies, l’effet de surprise et l’esthétique de l’image nous emportent. Proposer autre chose qu’une image publicitaire là où on l’attend. Proposer la nature qui nous manque parfois en ville. C’est un beau projet que le métro lyonnais développe depuis déjà des années et qui je l’espère va se poursuivre.

Les pARTageuses seraient enchantées de connaître vos stations favorites et de savoir pourquoi alors n’hésitez pas à répondre à cet article. Enjouées comme nous sommes nous serons ravies d’en discuter avec vous.


A+

Documents photographiques issus du site internet : Rhône Alpes, documents d’artistes

http://www.dda-ra.org/en/oeuvres/YVONNET/Page-la-foret-souterraine

Posts récents
  • Google+ Black Round
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round

© 2016 par Les partageuses.

Créé avec Wix.com

Tél : 

Fax :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now