Bienvenue à la Taverne Gutenberg !

Bonjour à tous, et surtout bienvenue à La Taverne Gutenberg ! Sous ce nom original, se cache un lieu plein de surprises, entre art, culture, échanges et bonne ambiance. C’est avec plaisir que les pARTageuses vous invitent à découvrir ce petit bijou artistique…



À l’angle de la Rue Gutenberg et de la Rue de l’Epée, dans le quartier de la Guillotière se trouve la Taverne Gutenberg, un immeuble entièrement dévoué à l’art. À l’origine du projet, Henry Lamy (artiste-peintre) et Maïa d’Aboville (designer interactif), qui ont su saisir les opportunités qui s’offraient à eux. Ils créent ensemble l’association fin septembre 2015, lorsqu’une première occasion se présente : la possibilité d’investir les lieux inhabités, gratuitement, pendant trois mois. Au rez-de-chaussé, se trouvait le « Café Algérien », un café des années 1950 sans activités depuis deux ans. Une nouvelle belle opportunité pour Henry et Maïa qui n’ont pas hésité à investir les lieux. Le projet de la Taverne Gutenberg se met en place avec comme philosophie : « l’art accessible à tous ». S’enchaînent alors plusieurs expositions , qui ne laissent pas le public indifférent : entre 600 et 1000 personnes se sont déplacés sur les lieux. La volonté de continuer le projet est alors évidente, d’autant plus que, comme le souligne Maïa, « il y a une vraie demande à Lyon de ce type de lieu ». Maïa et Henry ont pu compter sur le soutien des visiteurs, mais aussi de la Ville de Lyon pour se lancer dans l’aventure : à la fin de ces trois mois d’expérience, ils décident de racheter l’immeuble dans le but de l’investir à 100%.


Mais alors,concrètement de quoi s’agit-il ? Que pouvons-nous y voir, y faire ?

La porte d’entrée du lieu est l’ancien café Algérien, aujourd’hui transformé en bar associatif. Un bar où vous pourrez boire une bière artisanale, un bon café, ou tout simplement vous asseoir, travailler, lire et retrouver vos amis.


La Taverne, c’est aussi un espace qui sert de résidence artistique. Les artistes travaillent sur place et une plateforme est mise à disposition pour leur permettre d’exposer. Les artistes bénéficient alors d’une communication et d’une visibilité, car ce sont bien des centaines de personnes qui assistent aux expositions. En permettant ainsi à certains artistes de travailler sur place, la Taverne répond avec coeur à leur philosophie de vie : le sentiment d’appartenance à une communauté. Depuis le lancement du projet, elle a accueilli une quinzaine d’artistes qui deviennent résidents pendant une période qui varie de 3 à 6 mois.


En plus des artistes résidents, la Taverne accueille des artistes venant de tous les horizons. Elle n’a pas de critères de sélection précis, bien qu’un portfolio et la valeur du projet proposé par l’artiste soient étudiés. Une fois le projet accepté, les artistes ont carte blanche et bien évidement, bénéficient d’un accompagnement pour le montage d’une exposition.




Les expositions que propose la Taverne prennent place dans des lieux bien insolites : chaque recoin de l’immeuble est occupé et sert de salle d’exposition (aussi bien une chambre que l’escalier principal). Aujourd’hui, ce sont presque 300 artistes qui sont venus exposer à la Taverne, que ce soient des peintres, des danseurs ou encore des performeurs. Les visiteurs doivent alors devenir membres de l’association pour assister aux expositions (ainsi que pour consommer de l’alcool). Cependant, devenir membre c’est aussi et surtout soutenir la création. Pour chaque exposition, le prix de l’adhésion est libre et un prix est conseillé pour l’entrée, en fonction du coût du montage de celle-ci.


Nous vous invitons enfin à découvrir une autre facette de la Taverne : celle de « galerie ». Bien qu’elle ne se positionne pas réellement comme telle, la Taverne invite les artistes à vendre leurs œuvres, et encourage la diffusion de la création artistique.


Aujourd’hui, la Taverne voit son équipe agrandie, comprenant une chargée de projet événementiel, un chargé de programmation, un responsable bar, une administratrice, un photographe ainsi qu’un coordinateur de projets. Cette jeune équipe dont les membres sont âgés de 23 à 31 ans, est bien entendue soutenue et aidée par une trentaine de bénévoles, ainsi que deux services civiques (dont le chargé de programmation). L’équipe poursuit ses ambitions et se projette dans l’avenir. L’objectif pour la Taverne est de s’ouvrir à l’international, d’accéder à des subventions pour inviter des artistes internationaux, afin de prendre en charge le voyage de l’artiste ainsi que son logement. L’ambition est de pouvoir monter de réelles expositions personnelles autour d’artistes venant du monde entier. Dans cette volonté d’ouverture à l’international et de diffusion de la création artistique, la Taverne cherche à créer des ponts avec l’Académie des beaux-arts de New-York. Ainsi, cet échange permettrait d’accueillir des étudiants américains et d’autre part d’envoyer des membres de l’équipe sur place aux Etats-Unis. D’un autre côté, la Taverne travaille sur leur projet de participation à la 14ème Biennale Internationale d’Art contemporain de Lyon qui aura lieu du 20 septembre 2017 au 7 janvier 2018. Enfin, et toujours dans une démarche d’accessibilité de l’art pour tous, la Taverne essaye de mettre en place de plus en plus d’ateliers interactifs, touchant tous les domaines artistiques et visant à la fois adultes et enfants.


Les pARTageuses retiennent de cette rencontre l’existence à Lyon d’un lieu atypique mais riche de découvertes, d’art et d’échanges. La Taverne est avant tout un projet humain, qui repose sur les personnalités propres de chacun des membres de l’équipe. Une équipe qui croit sincèrement en ce beau projet de passion.



En ce moment, et jusqu’au 26 février, vous pouvez découvrir l’exposition « Équations multiples », qui traite les sujets de la globalisation et de la mondialisation, autour de différentes problématiques : y-a-t-il que des bons côtés dans la mondialisation ou est-ce uniquement du négatif ? Comment des cultures différentes peuvent-elles s’influencer ? Mais aussi, comment chaque artiste perçoit-il cette notion ? La Taverne vous ouvre les bras, alors foncez, visitez les lieux, découvrez des nouveaux artistes, prenez un café avec vos amis ou pourquoi pas, devenez vous aussi bénévoles !


Quelques informations :

La Taverne vous accueille du mercredi au samedi de 14h à 21h et le dimanche de 14h à 19h

Si vous êtes intéressés pour être bénévoles à la Taverne : guillaume@taverne-gutenberg.fr

Pour en savoir plus, c’est par ici !

Posts récents
  • Google+ Black Round
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round

© 2016 par Les partageuses.

Créé avec Wix.com

Tél : 

Fax :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now