Métro, Boulot, Dodo /2

Nos chers tunnels lyonnais sont une fois de plus mis à l'honneur avec cette deuxième partie "Métro, Boulot, Dodo" (pour celles et ceux qui ont manqué l'épisode 1, rendez-vous ici!). Les pARTageuses vous proposent aujourd'hui de découvrir une nouvelle oeuvre qui se cache sur la ligne D ... Alors c'est parti, direction l'arrêt "Gare de Vaise" !


Complément d'image réalisée par l'artiste Victor Bosch en 1997 est l'oeuvre qui envahit le mur d'arrivée à l'arrêt "Gare de Vaise", terminus de la ligne. Les lyonnais le savent, l'oeuvre ne passe pas inaperçue, et crée parfois quelque débats entre amis. Un fond d'images en noir et blancs superposées les unes sur les autres accueille trois énormes turbines recouvertes d'une vitre bombée. Viennent s'ajouter ensuite des petits moulages colorés fixés sur le fond d'images.



Certains l'apprécieront, d'autres n'y feront pas forcément attention, et d'autres encore détesteront... Mais que représente vraiment cette oeuvre ?


L'artiste Victor Bosch insiste fortement sur l'aspect "additionnel" des images qui renvoie à leur omniprésence dans nos vies quotidiennes. Il nous propose ici un large choix d'images mêlant affiches publicitaires, photographies de reportage ou encore captures d'écrans d'images télévisées. Rapidement, si vous regardez ces images en détails, une certaine sensation de désordres peut vous survenir. Tout cela évoque ce surplus d'images que nous côtoyons sans cesse, tous les jours, y compris dans le monde urbain et notamment dans les stations de métro !

Les turbines quand à elles sont couvertes d'une surface quelque peu réfléchissante. Une fois de plus, la question de l'image se pose, car si vous vous approchez, vous apercevrez partiellement votre reflet. La présence de ces turbines peuvent alors nous interroger sur la place que nous prenons face à toutes ces images.

Enfin, les petites pièces modelées colorées accolées au mur représentent différents éléments : nous pouvons observer des lézards, des poissons etc. Mais là, mystère... Qu'elle peut être leur signification ? Et par ailleurs, y-a-t-il vraiment une signification derrière ces éléments fixés ?


Et oui chers lecteurs, c'est pour cette raison aussi que nous aimons ces oeuvres présentes dans le métro ! Notre imaginaire travaille, nous nous interrogeons, nous découvrons !

Et vous ? Que pensez-vous de cette oeuvre ? Evoque-t-elle peut être quelque chose d'autre pour vous ? N'hésitez pas à partager avec nous vos impressions, vos ressentis et vos idées !



Petit + : Victor Bosch est également connu pour avoir participé à la fondation de le fameuse salle lyonnaise Le Transbordeur !

Source des images : catalogue "Art Métro", par TCL-Sytral

Posts récents
  • Google+ Black Round
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round

© 2016 par Les partageuses.

Créé avec Wix.com

Tél : 

Fax :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now